Les taux du crédit logement se stabilisent

Où en sont les taux du crédit logement ? Est-ce là la question que vous vous posez afin de savoir si le moment est opportun pour conclure une opération immobilière ? Selon l’Observatoire Crédit Logement, sachez que le tarif pratiqué sur le marché de la pierre se stabilise ! La plus forte hausse a été notée au mois de février, mais depuis, les chiffres recensés par le CSA sont quasiment les mêmes.

credit-immo.jpeg
Le point sur les taux immobiliers

C’est dans cette conjoncture qu’un courtier interviewé par Meilleurtaux.com en juillet indique qu’il lui est possible de dénicher un taux d’intérêt préférentiel (-0,17 % inférieur à ce qui est pratiqué sur le marché) à ses clients. Ce mois-ci, si vous faites appel à un expert immobilier, vous pouvez donc décrocher 0,90 % sur 10 ans, 1 % sur 15 ans, 1,31 % sur 15 ans et 1,51 % sur 25 ans.

En termes de durée de remboursement, le délai accordé au second trimestre tourne autour de 215 mois… une période relativement longue. Cela devrait vous permettre, en tant que primo-accédant ou investisseur, d’étaler vos mensualités de sorte à disposer d’un reste à vivre confortable.

Pour vous soutenir, n’oubliez pas de vérifier votre éligibilité aux aides de l’État susceptibles de vous faciliter l’accès à la propriété ! Cela comprend des dispositifs tels que le prêt à taux zéro (PTZ) et la défiscalisation comprise dans le cadre de la loi Pinel et la loi Cosse, entre autres.

Crédit immobilier : profitez des faibles taux d’intérêt

En matière de crédit immobilier, il ne faut pas uniquement retenir la hausse des taux d’intérêt, mais aussi, et surtout le fait que le tarif pratiqué sur le marché de la pierre soit toujours abordable. Du mois de mars au mois d’avril, les taux sont passés de 1,51 % à 1,55 % seulement. La progression n’est donc que de 0,04 %, ce qui est relativement minime. Du coup, cela ne devrait pas freiner vos projets d’accession immobilière.

taux-immobiliers.jpeg
Profitez de faibles taux d’intérêt dans le cadre d’un prêt immobilier

Cette conjoncture est également favorable si vous avez d’ores et déjà un prêt à l’habitat à votre actif. En effet, si les conditions d’octroi initiales comprennent un taux d’intérêt beaucoup plus important que le tarif appliqué par les banques en ce moment, il convient de procéder à une renégociation de crédit. Des économies considérables se trouvent à la clé de cette opération.

Cependant, sachez que votre organisme prêteur n’est nullement obligé de répondre à votre requête favorablement. Néanmoins, ne baissez pas les bras si vous faites face à un refus. En effet, comme alternative, il vous sera toujours possible de recourir à un rachat de crédits auprès d’un autre créditeur.

D’une façon ou d’une autre, il est possible de tirer profit des faibles taux d’intérêt. Lancez-vous !

Prêt à l’habitat : le point sur les taux immobiliers

L’Observatoire Crédit Logement a récemment fait le point sur l’évolution des taux d’intérêt liés au prêt à l’habitat au mois d’avril. Les résultats de cette étude confirment certes la tendance haussière du tarif pratiqué sur le marché de la pierre, mais affirment aussi et surtout le fait que ce dernier progresse lentement. La preuve, de mars à avril, la croissance des taux immobiliers n’est que de 0,04 %.

credit-immo-taux
Le point sur les taux immobiliers

Selon le CSA, cette légère remontée ne devrait pas affecter la capacité d’emprunt des souscripteurs, et ce, qu’il s’agisse de jeunes primo-accédants ou de ménages modestes. En effet, l’accès à la propriété continue à être favorisé par les faibles taux du crédit immobilier. La seule ombre au tableau qui soit susceptible d’affecter le pouvoir d’achat des acquéreurs, ce sont les prix du logement. Ces derniers ont augmenté dans plusieurs régions. Les villes les plus concernées par la hausse sont Bordeaux, Saint-Etienne, Rennes, Strasbourg, Angers et Lille, entre autres.

Malgré tout, sachez qu’il vous est possible de faire une bonne affaire. Pour y parvenir, vérifiez votre éligibilité aux aides censées vous aider à accéder à la propriété. Le prêt à taux zéro (PTZ) et le prêt conventionné peuvent, par exemple, vous soutenir dans la réalisation de ce projet immobilier.

Crédit immobilier : le point sur les taux d’intérêt

Vous souhaitez concrétiser un projet immobilier, mais vous vous posez plein de questions, notamment au sujet des taux d’intérêt liés au crédit ? Sachez que ces derniers sont encore relativement faibles.

Selon la dernière publication de l’Observatoire Crédit Logement, il semblerait notamment que les taux aient atteint 1,51 % en mars. Comparativement au mois de février, cela ne représente qu’une augmentation de 0,02 %. Malgré la hausse, il est important de noter que le tarif est toujours plus abordable que celui appliqué l’an dernier à la même période. Les indicateurs du CSA affichaient alors 1,91 %.

taux-immobilier
Crédit immobilier : les taux

Bien que les banques durcissent les conditions d’octroi, sachez qu’il vous est possible d’obtenir des taux préférentiels. Pour ce faire, il est important que vous présentiez un bon dossier. Cela comprend un compte bancaire bien géré, un fichier vierge à la Banque de France, une stabilité professionnelle, des revenus réguliers et une bonne capacité d’épargne, entre autres.

À savoir qu’un Prêt à Taux Zéro (PTZ) ou un Compte Épargne Logement (CEL) ou encore un Plan Épargne Logement (PEL) peut également vous aider à diminuer le Taux Effectif Global (TEG) de votre crédit immobilier.

Pour obtenir plus d’astuces, n’hésitez pas à jeter un œil aux autres articles présents sur ce blog.

Crédit immobilier : la remontée des taux va continuer !

La tendance haussière des taux du crédit immobilier se poursuivra au fil des mois ! Néanmoins, bonne nouvelle pour les emprunteurs, la remontée du tarif pratiqué sur le marché de la pierre sera lente et modérée.

En procédant ainsi, les établissements prêteurs souhaitent redresser les taux tout en atteignant leurs objectifs de production.

Dans un article publié sur Meilleurtaux.com, il semblerait que, selon certains professionnels du secteur, le tarif devrait progresser de 0,4 à 0,5% cette année.

Affaire à suivre !

taux-immobilier
La remontée des taux immobiliers

 

Crédit immobilier : l’évolution des taux d’emprunt

Les taux d’emprunt du crédit immobilier ont considérablement chuté l’an dernier. Les taux directeurs pratiqués par la Banque Centrale Européenne ont sans doute contribué à la baisse des tarifs pratiqués sur le marché de la pierre. En effet, la BCE permet aux établissements prêteurs d’emprunter à taux zéro. Ainsi, les banques peuvent à leur tour proposer des crédits abordables à leurs clients.

taux-immobilier
L’évolution des taux immobiliers

Néanmoins, notons que la tendance baissière s’inverse. Depuis le mois de décembre 2016, l’Observatoire Crédit Logement note une augmentation au niveau des taux d’intérêt immobiliers. Voici un récapitulatif de l’évolution des tarifs lors des derniers mois :

Janvier 2016           : 2,13 %

Février 2016           : 2,07 %

Novembre 2016       : 1,31 %

Décembre 2016       : 1,34 %

Janvier 2017           : 1,38 %

Février 2017           : 1,49 %

Mars 2017              : 1,51 %

 

Ces chiffres issus du CSA (Consumer Science & Analytics) confirment la hausse des taux d’emprunt. Cette dernière demeure néanmoins modérée. Les emprunteurs peuvent donc encore en profiter pour faire une bonne affaire, que ce soit pour accéder à la propriété en tant que primo-accédant ou investisseur. Les particuliers désireux de procéder à une renégociation de crédit immobilier peuvent, eux aussi, bénéficier de la conjoncture, surtout si cette dernière leur donne l’opportunité de faire des économies.

Avant de lancer votre demande de crédit, veillez à constituer un bon dossier, car les établissements prêteurs se montrent de plus en plus sélectifs lorsqu’ils analysent les demandes de financement. De plus, le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) incite les banques à faire preuve de prudence en octroyant des crédits immobiliers.

Laissez un commentaire s’il vous faut plus d’informations à ce sujet.

Prêt à l’habitat : les taux d’emprunt

Depuis décembre 2016, les taux liés au prêt à l’habitat sont en hausse. Les derniers indicateurs de l’Observatoire Crédit Logement confirment cette augmentation. Selon cette institution, il semblerait que le tarif moyen pratiqué sur le marché de la pierre soit passé à 1,51 % au mois de mars, ce qui représente une progression de 0.02 % comparativement aux chiffres enregistrés en février dernier.

Pour une accession dans le neuf et l’ancien, il faut respectivement compter 1,57 % et 1,53 %. Quant à la durée de remboursement accordée par les banques, elle est de 223 mois dans le neuf et de 226 mois dans l’ancien. Les ménages disposant d’un faible revenu devraient pouvoir tirer avantage de cette conjoncture. En effet, en étalant les mensualités du prêt sur une si longue période, les foyers modestes pourront bénéficier d’un meilleur pouvoir d’achat ou d’un reste à vivre plus conséquent mensuellement.

taux-emprunt-immobilier
Les taux d’emprunt immobilier

Bien que la hausse des taux du prêt immobilier soit modérée, les emprunteurs ont intérêt à vite lancer leur demande de crédit. Et pour cause, certains courtiers estiment que le tarif atteindra les 2 % d’ici l’été. De plus, face à la forte demande d’acquisition immobilière, les vendeurs augmentent les prix du logement. L’accès à la propriété sera de moins en moins facile au cours des prochains mois si la tendance actuelle perdure.

Si vous avez du mal à conclure une bonne affaire, faites appel à un courtier. Ce dernier se chargera de vous dénicher un prêt qui correspond à votre capacité de remboursement. Il faudra cependant prévoir des frais supplémentaires.