Les primo-accédants bénéficient d’une baisse de taux

Un article publié sur Meilleurtaux révèle que les taux immobiliers accordés aux primo-accédants affichent une tendance baissière. À travers cette démarche, les banques tiennent à limiter la baisse des demandes de prêt à l’habitat et à attirer de nouveaux clients.

baisse-de-taux-immobilier
Les primo-accédants peuvent profiter d’un taux immobilier intéressant

Il semblerait que les emprunteurs disposant des meilleurs dossiers peuvent accéder à un crédit logement à un tarif compris entre 1,25 % et 1,30 % seulement. C’est ce que rapportent les courtiers spécialisés dans ce domaine.

La conjoncture devrait rester favorable aux particuliers désireux d’acheter leur première résidence principale jusqu’à début 2018.

Advertisements

L’évolution des taux immobiliers n’affecte pas la solvabilité des ménages

L’Observatoire Crédit Logement/CSA a mené l’enquête concernant l’évolution des taux immobiliers au mois d’octobre. Selon le dernier rapport communiqué par cette institution, il semblerait que la progression du tarif pratiqué sur le marché de la pierre n’affecte pas la solvabilité des ménages.

taux-immobiliers.jpeg
Les taux immobiliers sont sans incidence sur la solvabilité des ménages

Et pour cause, les taux d’intérêt liés au prêt immobilier se stabilisent et demeurent relativement faibles. Après s’être fixés à 1,56 % en septembre, ils affichent un léger recul en octobre. Le mois dernier, le barème s’est établi à 1,55 %. Durant cette période, les emprunteurs pouvaient notamment bénéficier d’un tarif de 1,40 % sur 15 ans, 1,59 % sur 20 ans et 1,86 % sur 25 ans.

De plus, les emprunteurs peuvent étaler les mensualités de leur prêt à l’habitat sur 217 mois. C’est une durée de remboursement relativement longue. À savoir que les primo-accédants doivent prévoir un coût relatif moyen équivalent à quatre années de revenus. Vu la conjoncture, les ménages désireux d’accéder à la propriété devraient disposer d’une capacité d’emprunt suffisante pour réaliser leur projet immobilier.

Il y a une seule ombre au tableau. Il s’agit de la hausse des prix du logement. Ce dernier ne cesse de s’accroitre, notamment dans les grandes villes françaises, notamment dans la région parisienne.

Les taux de crédit immobilier affichent une nouvelle baisse en octobre

Selon un article publié par le courtier Meilleurtaux, il semblerait que les taux de crédit immobilier affichent une nouvelle baisse ce mois-ci. Cette source indique notamment qu’une dizaine d’établissements financiers ont réduit leurs tarifs de 0,05 % à 0,20 % lorsqu’ils accordent un prêt à l’habitat.

taux-immobiliers
Accédez à un crédit immobilier au meilleur taux

Les banques ont notamment revu leurs taux immobiliers à la baisse afin d’inciter les primo-accédants et investisseurs à soumettre des demandes de crédit logement. Et pour cause, selon un analyste spécialisé dans ce secteur, les requêtes de financement diminuent depuis le mois de juin. Puis, les organismes prêteurs tiennent également à maintenir un niveau d’activité constant.

Comment bénéficier de conditions d’octroi aussi favorables ? C’est la question que se posent les particuliers et professionnels désireux d’acheter un nouveau bien immobilier ou de renégocier leur contrat. Voici les bonnes pratiques à adopter pour décrocher le taux d’intérêt le plus abordable pratiqué sur le marché de la pierre :

  • Faites un apport personnel conséquent. Généralement, les banques demandent une contribution équivalente à, au moins, 10 % de l’opération immobilière, mais un apport allant jusqu’à 20 % voire 30 % serait mieux.
  • Privilégiez un emploi qui vous donne accès à un Contrat à Durée Indéterminée (CDI).
  • Soyez réguliers au niveau du paiement de vos mensualités si vous avez d’ores et déjà un emprunt à votre actif et comptez procéder à une renégociation.

Si vous avez des questions à ce sujet, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Prêt à l’habitat : les taux affichent une tendance baissière

Primo-accédants et investisseurs, bonne nouvelle ! En effet, les taux d’intérêt liés au prêt à l’habitat repartent à la baisse en octobre. C’est du moins le cas dans certaines banques.

baisse-taux-immobiliers.jpeg
Les taux immobiliers sont revus à la baisse en octobre

Les partenaires du courtier Vousfinancer, par exemple, vous permettent d’emprunter 1,45 % sur 15 ans, 1,65 % sur 20 ans et 1,85 % sur 25 ans.

Si vous souhaitez faire une bonne affaire, c’est le moment ou jamais de prendre un crédit logement pour financer votre projet immobilier.

Lancez-vous !

Augmentation des taux immobiliers en 2018, attention !

Une possible augmentation des taux immobiliers est possible en 2018. C’est ce que révèle un article publié par le Guide du crédit. Cette tendance haussière serait notamment à attribuer au changement qu’apportera la loi Bourquin au secteur de l’assurance emprunteur.

taux-immo
Attention ! Une éventuelle hausse de taux immobilier est à prévoir en 2018

Pour rappel, à compter du 1er janvier 2018, ce décret permettra aux emprunteurs de procéder à la résiliation annuelle de leur contrat d’assurance. Résultat : à chaque date anniversaire, les assurés pourront changer de prestataire. Cela implique donc que les clients qui avaient sélectionné le contrat de groupe issu de leur banque pourront laisser tomber ce dernier afin de se tourner vers l’offre d’une délégation d’assurance.

Ce scénario est fort probable étant donné que les délégations d’assurance permettent aux emprunteurs de réaliser de grosses économies à travers :

  • Une offre sur mesure ;
  • Une prime moins élevée pour les particuliers âgés de moins de 40 ans ;
  • Un prix calculé en prenant en considération le capital restant dû.

Du coup, vu les pertes que subiront les banques, il se pourrait qu’elles compensent le manque à gagner en augmentant les taux d’intérêt liés aux prêts à l’habitat qu’elles octroient.

Si vous souhaitez concrétiser un projet immobilier quelconque, il vous serait certainement profitable de vous lancer dès maintenant !

Crédit immobilier : décrochez un prêt au meilleur taux

Si vous souhaitez obtenir un crédit immobilier à un taux compétitif, lancez dès maintenant votre demande de financement ! La conjoncture est favorable aux emprunteurs. En effet, les taux sont restés stables en septembre. C’est ce que révèle un article publié par Boursorama. Pour rappel, selon les derniers indicateurs de l’Observatoire Crédit Logement, les taux pratiqués sur le marché de la pierre avoisinaient 1,58 % dernièrement. La durée de remboursement joue également en faveur des souscripteurs. Le CSA indiquait notamment un délai de 218 mois. Il est donc possible d’étendre le règlement de vos mensualités sur une longue période afin d’augmenter votre capacité d’emprunt ainsi que votre pouvoir d’achat par la même occasion.

taux-immobilier
Obtenez un crédit immobilier au meilleur tarif

Si vous vous lancez en tant que primo-accédant, vous pouvez compter sur le Prêt à Taux Zéro (PTZ) pour accéder à la propriété plus facilement. En tant qu’investisseur, il vous est possible de prétendre au dispositif de défiscalisation de la loi Pinel pour financer votre investissement locatif à moindre coût. Attention ! Ces aides fiscales seront recentrées et limitées à certains territoires l’an prochain. Profitez-en avant que les conditions d’octroi ne se resserrent !

De plus, la prime de l’État est encore valable si vous prenez un prêt immobilier à travers votre Plan Épargne Logement (PEL) ou Compte Épargne Logement (CEL). Les choses pourraient changer en 2018.

Réalisez vos projets sans plus attendre !

Marché de la pierre : le point sur le prix du logement et les taux immobiliers

Les conditions pratiquées sur le marché de la pierre durcissent au fil des mois. L’augmentation des prix du logement s’intensifie, notamment dans l’ancien. La tendance haussière se fait ressentir aussi bien en Île-de-France qu’en province. Jeudi dernier, l’indice Notaires-Insee rapportait une croissance annuelle de 3,4 % à ce niveau.

immo
La conjoncture immobilière en 2017

Les taux immobiliers progressent également, selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Entre décembre 2016 et août 2017, ils ont grimpé de 0,24 %, en passant de 1,34 % à 1,58 %. Durant cette période, les tarifs qui accompagnent les prêts à l’habitat destinés à financer une acquisition dans le neuf et dans l’ancien ont respectivement augmenté de 2 et 11 points de base, pour atteindre 1,60 % et 1,59 %.

Face à cette conjoncture, rassurez-vous, différentes astuces sont applicables pour conclure une bonne affaire. Pensez notamment à faire jouer la concurrence, et ce, que ce soit entre les vendeurs ou entre les créditeurs !

Si vous ne parvenez pas à agir en autonomie, faites appel à un agent ainsi qu’à un courtier en immobilier. Ces professionnels vous aideront à réaliser l’acquisition d’un logement au tarif le plus abordable.

Enfin, si vous hésitez encore à vous lancer et préférez suivre l’évolution qui a lieu dans le secteur de l’immobilier, restez connecté !