Crédit immobilier, emprunter après 60 ans

La capacité d’emprunt n’est pas la même à 25 et 60 ans. Toutefois, le marché des seniors représente une part importante du crédit immobilier. Ce dernier est particulièrement utilisé pour acheter un deuxième bien. Afin de favoriser leur dossier, un apport personnel est conseillé, de même que les garanties. Les demandeurs peuvent trouver une assurance-emprunteur qui leur permettra d’emprunter sur une durée de 15 ans. Même dans le cas de ce type de dossiers de prêt, il est toujours possible de faire jouer la concurrence !

renegociation-credit-immobilier
Souscrire un prêt après 60 ans
Advertisements

Prêt à taux zéro, quelles sont les zones concernées

En janvier 2018, le prêt à taux zéro, cette aide financière soutenant l’achat d’un bien immobilier, a été reconduit pour deux et quatre ans selon les zones. D’ailleurs, cette évolution des critères d’éligibilité géographique a pour but de venir en aide aux futurs propriétaires se trouvant dans les endroits dits « tendus ». Coup d’œil sur les zones dans lesquelles le prêt est maintenu.

Le PTZ, autrement dit le prêt à taux zéro, a été renouvelé pour venir en aide aux ménages souhaitant acheter un logement. Toutefois, quelques conditions ont changé. Pour ce qui est d’acheter un bien neuf dans les zones A bis, A et B1, l’aide sera disponible encore quatre ans. Dans les communes rurales C et B2, le PTZ sera accessible pendant les deux prochaines années uniquement. Ce n’est pas tout, puisqu’il est ramené à hauteur de 20 %.

ptz

Le changement chez les zones du PTZ

Pour ce qui est d’avoir recours au prêt à taux zéro pour acheter un immobilier ancien avec travaux, il ne sera plus disponible dans les zones A, A bis et B1. Toutefois, il sera maintenu pendant quatre ans en B2 et C. Le plafonnement ici ne connaîtra aucun changement, de même que les critères d’éligibilité. Ce prêt est cumulable avec un crédit immobilier pour soutenir les accédants.

Taux annuel effectif global, description l’indicateur indispensable

L’univers financier comporte de nombreux paramètres, en grande partie pour le bien du consommateur. Parmi ces indicateurs figurent le taux annuel effectif global (TAEG) ainsi que le taux d’usure. Ces chiffres, communiqués par la Banque de France, permettent d’établir le montant maximal qu’un prêteur pourra pratiquer durant un trimestre.

La Banque de France publie ainsi ses données chaque trimestre. Elle se base sur les TAEG pratiqués dans divers organismes financiers et en fait une moyenne. Dans ceux-ci sont compris les intérêts, mais également les frais de dossiers et assurances nécessaires à la souscription d’un emprunt. Le taux d’usure, quant à lui, détermine le seuil à ne pas dépasser pour mettre en danger de remboursement le consommateur.

les taux immobiliers, des indicateurs du marche
Surveiller le marché avant d’emprunter

Le but est donc bel et bien de protéger l’emprunteur afin qu’il ait accès à un prêt qui soit en corrélation avec sa capacité de remboursement. Excéder cette limite tarifaire serait passible de sanction judiciaire. Ainsi, la Banque de France émet des taux pour chaque type de crédit : prêt personnel, emprunt immobilier, etc. Garder un œil sur ces chiffres permet d’anticiper la mensualité en utilisant un simulateur.

Les périodes de baisses ne sont pas rares et favorisent les demandes d’emprunt. C’est le cas du secteur de l’immobilier, proposant des taux qui attirent les primo-accédants.

Le prêt perso pour pouvoir financer un séjour en thalasso

Pour se ressourcer, certains pourraient avoir envie de profiter d’un séjour en thalasso. Toutefois, cette activité nécessite tout de même un petit budget afin d’avoir accès aux cures thermales, entre autres. Le prêt perso est une solution financière souple qui s’adapte au besoin du client. Il ne requiert pas de raison justificative pour y souscrire et peut servir à financer un séjour de bien-être et de repos. L’emprunteur peut définir le montant dont il aura besoin, compris entre 300 et 75 000 euros. Pour ce qui est du remboursement, il est également flexible avec la possibilité de faire des pauses ou d’avoir accès à des reports selon les urgences et les conditions du contrat.

profiter dune thalasso
Profiter d’un séjour en thalasso pour se ressourcer

Faire une simulation de crédit en ligne, un outil pratique

Les outils bancaires sont de plus en plus accessibles en ligne. Faire une simulation de crédit en ligne fait partie de ces possibilités. Il existe plusieurs atouts à réaliser ce type d’analyse directement depuis la plateforme du spécialiste d’emprunt. Réaliser la simulation à distance permet d’avoir accès à toutes les informations en temps réel sans se déplacer pour étudier tranquillement la proposition de prêt avant de la valider.

Pour procéder à une simulation de crédit en ligne, il faut avant tout avoir un projet à réaliser. Ces derniers sont expliqués et exposés sur les plateformes de spécialistes de crédit. Il est donc possible de choisir parmi le panel de prêts disponibles ; financement automobile, achat d’équipements high-tech, renouvellement des appareils électroménager, achat de moto, etc. Ce plan de crédit est ainsi affecté à un projet en particulier et s’accompagne de plusieurs avantages, notamment au niveau des assurances.

simulation-de-credit

Réaliser une simulation en ligne

La simulation de crédit en ligne est accessible via un formulaire très simple. Il suffit d’y renseigner le projet, le montant à emprunter, la durée de remboursement afin d’obtenir un aperçu de la mensualité. D’ailleurs, les combinaisons peuvent être personnalisées selon la capacité de remboursement du demandeur. Seul le taux d’intérêt demeurera plus ou moins fixe, selon le projet.

Le marché immobilier continue son expansion

Cela fait déjà plusieurs mois que les taux d’emprunt concernant le marché immobilier sont en baisse, mais pas seulement. Il est également question d’une certaine stabilité. Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux pratiqués n’ont jamais été aussi faibles en 18 ans. D’ailleurs, c’est l’un des facteurs qui favorisent l’acquisition immobilière.

De nombreux organismes financiers mettent en avant des taux en dessous de la barre de 1,50 % pour des prêts à longue durée. Il s’agirait de pouvoir financer l’achat d’un bien immobilier avec un crédit de 1,40 ou 1,30 % sur vingt ans. Le cas par cas est privilégié en ce qui concerne l’analyse du profil emprunteur afin de tabler sur un taux favorable pour les deux parties. Certaines conditions s’assouplissent et permettent de profiter d’une baisse de la mensualité ou d’un montant d’emprunt plus important.

credit immo

Des taux attractifs pour les primo-accédants

La moyenne toutefois est de l’ordre de 1,60 ou 1,65 % pour les prêts sur 20 ans. Cela demeure favorable aux financements en tout genre et rappelle le record de 1,55 % observé au cours du mois de novembre 2016. Cela attire la jeune clientèle. Les primo-accédants représentent 60 % des consommateurs et demandeurs de prêts immo. En février 2018, cette part de marché était de 44 %. Un bond positif pour le secteur.

Crédits, le rachat pour stabiliser son budget

Un emprunteur ayant souscrits plusieurs crédits aura plusieurs mensualités à suivre. Cela peut devenir stressant. Afin de stabiliser le budget et mieux le contrôler, il y a rachat de crédit. Cette option permet de se tourner vers une nouvelle institution afin d’y négocier un emprunt. Ce faisant, l’emprunteur profite d’un taux revu à la baisse qui impactera directement la mensualité. Avec cette fois un unique contrat de prêt et une même somme à rembourser, le consommateur est en mesure de retrouver une gestion saine de ses finances.

capacite-de-remboursement

Le rachat pour se stabiliser