Crédit immobilier, emprunter après 60 ans

La capacité d’emprunt n’est pas la même à 25 et 60 ans. Toutefois, le marché des seniors représente une part importante du crédit immobilier. Ce dernier est particulièrement utilisé pour acheter un deuxième bien. Afin de favoriser leur dossier, un apport personnel est conseillé, de même que les garanties. Les demandeurs peuvent trouver une assurance-emprunteur qui leur permettra d’emprunter sur une durée de 15 ans. Même dans le cas de ce type de dossiers de prêt, il est toujours possible de faire jouer la concurrence !

renegociation-credit-immobilier
Souscrire un prêt après 60 ans
Advertisements

Acheter un logement, les points à vérifier

Avant d’acheter un logement, que ce soit une maison ou un appartement, quelques vérifications s’imposent. Faire une estimation du prix, vérifier l’état de l’habitat, évaluer les alentours ainsi que l’accès aux commodités sans oublier le bruit. Il faut notamment penser aux évolutions possibles en termes de travaux de rénovation, de sécurité en estimant les dépenses et frais énergétiques. Ces points permettront au futur emprunteur de confirmer son dossier de crédit et de finaliser son acquisition en toute sérénité.

acheter un bien immobilier
Quoi considérer pour acheter un bien

 

Achat immobilier, garantir la transaction grâce à ses conseils

Faire un achat immobilier exige que certaines conditions soient réunies. Il faut avant tout trouver le logement qui correspond à ses critères de sélection ainsi qu’avoir l’apport nécessaire, sans oublier le prêt immo pour financer l’acquisition. Toutefois, il y a quelques conseils qui, une fois mis en pratique, permettent de favoriser l’achat grâce à un emprunt. Les voici :

Passer par un professionnel immobilier

Avoir recours à un professionnel afin de faciliter la recherche du bien idéal est un véritable atout. Celui-ci saura négocier les termes d’acquisition tout en tentant de revoir le prix de vente à la baisse. De plus, certains d’entre eux se portent également garants auprès de l’institution bancaire afin que l’acheteur bénéficie de taux attractifs. D’ailleurs, il faut privilégier les périodes de baisses afin d’entamer les négociations auprès des organismes financiers.

pret-immobilier

Tout savoir sur le prêt immobilier avant d’en souscrire un

Anticipation et préparation

Préparer en amont les documents justificatifs nécessaires à l’achat fait partie d’une bonne organisation. Il faut anticiper les frais de dossier et les conditions de l’institution. Toutefois, il sera possible de faire jouer la concurrence afin de profiter d’une proposition de crédit qui correspond davantage aux attentes du futur propriétaire. Il faut également compter un délai d’au moins 40 jours pour qu’un emprunt soit accordé.

Prêt à l’habitat : les conditions d’octroi sont souples

Cécile Roquelaure, la directrice des études et de la communication d’Empruntis, indique que les banques « sont très loin de leurs objectifs de production » en matière de prêt à l’habitat. Pour y remédier, bon nombre d’organismes prêteurs acceptent d’octroyer des crédits immobiliers selon des conditions relativement souples. Cela comprend des taux d’intérêt compétitifs et une longue durée de remboursement. Il suffit de faire jouer la concurrence entre les établissements financiers pour accéder à la formule de crédit la plus avantageuse et surtout la moins onéreuse.

pret-immo.jpeg
Obtenez un prêt au meilleur taux 

Prêt à l’habitat : obtenez un crédit à travers votre CEL

Malgré les différentes réformes qui ont affecté le secteur de l’immobilier en 2018, sachez qu’il vous est toujours possible d’accéder à un prêt à l’habitat à travers votre Compte Épargne Logement (CEL).

cel
Obtenez un prêt à travers votre CEL

À savoir qu’il vous est possible d’accéder à ce prêt bancaire tout en bénéficiant d’un taux préférentiel. Vous pouvez utiliser les fonds obtenus pour :

  • Procéder à la construction ou à l’achat de votre résidence principale, et ce, qu’elle soit neuve ou ancienne.
  • Acheter un terrain à construire (attention ! Le capital obtenu doit être utilisé pour couvrir les frais de la construction).
  • Financer des travaux d’économie d’énergie, d’extension, de réparation ou d’amélioration de votre logement.

Afin de bénéficier d’un tel mode de financement, tournez-vous vers l’institution financière auprès de laquelle vous avez ouvert un Compte Épargne Logement. À savoir que lors de votre requête, le prêteur peut exiger que vous fournissiez un cautionnement bancaire ou encore l’hypothèque du bien.

Si vous souhaitez obtenir des informations complémentaires détaillées au sujet de ce mode de financement, je vous suggère de vous tourner vers le site officiel de l’administration française. Une fiche d’information pédagogique y est gratuitement accessible à ce propos. Sinon, tournez-vous vers votre conseiller bancaire.

Projet d’acquisition immobilière : les solutions envisageables

Vous désirez acheter une résidence principale, mais le prix du logement représente un frein à votre projet d’acquisition immobilière ? Sachez que vous pouvez contourner ce problème en optant pour une durée de remboursement allant jusqu’à 30 ou 35 ans. En étalant le règlement des mensualités sur une longue période, vous augmenterez votre capacité d’emprunt. C’est un compromis qui devrait vous permettre d’acheter, plus facilement, votre premier logement. Pensez également à vérifier votre éligibilité aux aides de l’État. Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) pourrait, sous certaines conditions, vous soutenir dans ce projet.

pret-immobilier.jpeg
Les solutions financières susceptibles de vous aider à réaliser un projet immobilier 

Prêt immobilier : les conditions d’octroi restent souples

Il apparait que les conditions d’octroi pratiquées par les banques dans le cadre d’un prêt immobilier demeurent relativement souples au mois de mars. C’est ce que rapporte un article publié par le site cBanque. En effet, il s’avère qu’il est possible de :

  • Accéder à un taux d’intérêt intéressant. Les organismes prêteurs maintiennent des barèmes assez faibles. Les derniers indicateurs de l’Observatoire Crédit Logement/CSA appuient d’ailleurs ces faits. Selon le dernier communiqué de cette institution, il semble que le taux immobilier moyen s’élevait à 1,47 % en février dernier. Cela représentait un tarif de 1,31 % sur 15 ans, 1,48 % sur 20 ans et 1,76 % sur 25 ans.
pret-immobilier
Les conditions d’octroi rattachées au prêt immobilier
  • Bénéficier d’une longue durée de remboursement. Selon Vousfinancer, les particuliers peuvent désormais étendre le règlement de leurs mensualités sur 25, 30, voire même 35 ans.

Ce n’est pas tout ! Bien que les organismes de crédit veillent à ce que le taux d’endettement de 33 % ne soit pas franchi en accordant un emprunt, ils acceptent de financer les projets immobiliers à 110 %.

Le but de cette démarche est simple : soutenir les primo-accédants qui souhaitent concrétiser l’achat de leur première résidence principale malgré la hausse des prix du logement.

Affaire à suivre !