Prêt immobilier à taux fixe : le barème atteint

Vous vous demandez où en sont les taux d’intérêt en matière de prêt immobilier ? Selon les données issues du site Cbanque.com, il semblerait que le taux de l’usure ait diminué au cours du troisième trimestre. Il est désormais fixé à 3,09 %. C’est notamment le cas pour les emprunts octroyés sur 10 à 20 ans. Quant aux tarifs pratiqués sur le marché de la pierre, ils affichent tous une tendance haussière. Il faut notamment compter 1,25 %, 1,57 %, 1,78 % et 1,98 % respectivement sur 10, 15, 20 et 25 ans.

taux-immobilier
Crédit immobilier à taux fixe : le point

Garantie co-emprunteur : comment en obtenir l’annulation ?

En couple, les partenaires se soutiennent, et ce, même d’un point de vue financier. C’est ce type de situation qui donne lieu à la garantie co-emprunteur lorsque l’un des conjoints prend un prêt. Cependant, que se passe-t-il en cas de séparation ?

garantie-co-emprunteur.jpeg
Obtenez l’annulation de la garantie co-emprunteur !

Que ce soit dans le cadre d’un emprunt à l’habitat, d’un crédit à la consommation ou d’un prêt hypothécaire, sachez qu’il est possible d’obtenir l’annulation de la garantie co-emprunteur. Pour ce faire, il convient :

  • d’effectuer le remboursement du crédit par anticipation ;
  • d’obtenir l’accord de désolidarisation de l’établissement prêteur. Concrètement, la banque accepte de renoncer à la garantie soumise par le co-emprunteur ;
  • de fournir une nouvelle offre de cautionnement au prêteur. Ce dernier doit alors valider le garant que vous lui présentez ;
  • de proposer une garantie supplémentaire à l’organisme financier, notamment si vous êtes celui qui compte continuer à gérer le crédit en autonomie. Une hypothèque ferait, par exemple, l’affaire.

Pour en apprendre davantage à ce sujet d’un point de vue légal, consultez le Code civil, plus précisément la partie portant sur la « Solidarité de la part des débiteurs » et le « Paiement avec subrogation ».

Pour toute information complémentaire, veuillez adresser vos questions à l’Assurance Banque Épargne Info Service. Les professionnels exerçant à l’ABE IS vous fourniront une réponse dans les plus brefs délais.

Taux immobiliers : pas de hausse considérable en septembre

Selon un article publié sur Meilleurtaux.com, il semblerait que les taux immobiliers n’augmenteront pas de manière conséquente à la rentrée. C’est ce que prévoient les courtiers. Habituellement, en septembre, le tarif pratiqué sur le marché de la pierre demeure relativement stable. Et pour cause, durant cette période, les créditeurs tentent d’atteindre leurs objectifs en termes de production. Cependant, le prix du logement, lui, affiche une tendance haussière. Si vous souhaitez accéder à la propriété, il ne faudrait donc pas trop attendre pour entamer les démarches !

taux-immobiliers.jpeg
Les prévisions en matière de taux immobiliers

Un crédit immobilier pour accéder à la propriété

Vous souhaitez accéder à la propriété à l’aide d’un crédit immobilier ? Si vous désirez procéder à une acquisition dans le neuf, il faut compter un taux d’intérêt de 1,65 %. À l’inverse, si vous préférez acquérir un bien dans l’ancien, il faut prévoir un tarif de 1,58 %.

credit-immobilier.jpeg
Prendre un crédit immobilier afin d’acheter un logement, c’est possible !

En tant que primo-accédant, sachez qu’il vous est possible de bénéficier de l’aide de l’État. Pensez à vérifier votre éligibilité au Prêt à Taux Zéro (PTZ) ! Cela vous aidera à couvrir les frais d’acquisition.

Les taux du crédit logement se stabilisent

Où en sont les taux du crédit logement ? Est-ce là la question que vous vous posez afin de savoir si le moment est opportun pour conclure une opération immobilière ? Selon l’Observatoire Crédit Logement, sachez que le tarif pratiqué sur le marché de la pierre se stabilise ! La plus forte hausse a été notée au mois de février, mais depuis, les chiffres recensés par le CSA sont quasiment les mêmes.

credit-immo.jpeg
Le point sur les taux immobiliers

C’est dans cette conjoncture qu’un courtier interviewé par Meilleurtaux.com en juillet indique qu’il lui est possible de dénicher un taux d’intérêt préférentiel (-0,17 % inférieur à ce qui est pratiqué sur le marché) à ses clients. Ce mois-ci, si vous faites appel à un expert immobilier, vous pouvez donc décrocher 0,90 % sur 10 ans, 1 % sur 15 ans, 1,31 % sur 15 ans et 1,51 % sur 25 ans.

En termes de durée de remboursement, le délai accordé au second trimestre tourne autour de 215 mois… une période relativement longue. Cela devrait vous permettre, en tant que primo-accédant ou investisseur, d’étaler vos mensualités de sorte à disposer d’un reste à vivre confortable.

Pour vous soutenir, n’oubliez pas de vérifier votre éligibilité aux aides de l’État susceptibles de vous faciliter l’accès à la propriété ! Cela comprend des dispositifs tels que le prêt à taux zéro (PTZ) et la défiscalisation comprise dans le cadre de la loi Pinel et la loi Cosse, entre autres.

La durée des prêts à l’habitat destinés aux particuliers

La durée des prêts à l’habitat destinés aux particuliers est actuellement favorable à la réalisation d’un projet immobilier. En effet, au deuxième trimestre de 2017, la durée moyenne était de 215 mois. Il fallait notamment compter 231 mois pour une accession dans le neuf et 229 mois pour une acquisition dans l’ancien.

dure.jpeg
La durée des crédits immobiliers

Ce délai permet à l’emprunteur d’étaler les mensualités de son crédit logement afin d’avoir suffisamment de reste à vivre en fin de mois. C’est le moyen de changer de train de vie au minimum !

La production de crédit immobilier prévue en 2017

Selon un article publié sur meilleurtaux.com, il semblerait que la production de crédit immobilier soit bien partie pour battre un nouveau record cette année. La preuve, rien qu’au mois de mai, l’octroi des prêts à l’habitat a atteint 25 milliards d’euros. Au total, c’est un encours de 300 milliards d’euros qui est attendu en 2017. Étant donné les faibles taux d’intérêt pratiqués sur le marché de la pierre, c’est un scénario envisageable.

Affaire à suivre ! Restez connecté pour en apprendre plus.

credit-immo.jpeg
Crédit immobilier : la croissance prévue