Investissement : l’immobilier privilégié en France

Legg Mason, une société de gestion d’actifs, a mené une étude sur 17 pays, dont la France, l’Allemagne les États-Unis et le Royaume-Uni. Cette enquête a montré que l’investissement de l’épargne ne rencontrait pas un franc succès auprès des Français. Tandis qu’une moyenne générale de 45 % s’est dite prête à investir, seuls 25 % de nos compatriotes sont favorables à l’idée de le faire. Par contre, 56 % des habitants de l’Hexagone détiennent une épargne non placée, ce qui est largement au-dessus de la moyenne globale de 39 %.

pret-complementaires
L’immobilier est le marché privilégié pour les placements en France

Lorsqu’ils choisissent d’investir, les Français se tournent le plus souvent vers l’immobilier, une option considérée comme la moins risquée. 26 % de leurs placements sont dirigés vers ce secteur, un pourcentage relativement supérieur aux 13 % de la moyenne globale. En France, plus d’un investisseur sur deux pense que le marché de la pierre offrira de meilleures opportunités lors de la prochaine année. Pour le directeur de Legg Mason France, Vincent Passa, « Les Français ont toujours considéré qu’investir dans l’immobilier constituait un objectif prioritaire ».

Réputés chauvins, les Français sont fidèles à cette réputation, car 88,31 % de ceux interrogés ont affirmé investir dans leur pays. Si, au niveau européen, la France est la meilleure dans ce domaine, elle est toutefois devancée par la Chine au classement mondial.

Crédit immobilier : renégociez votre contrat

Sur le marché de la pierre, une légère hausse est à noter au niveau des taux du crédit immobilier. Malgré cette petite remontée, le tarif proposé par les établissements prêteurs représente toujours une bonne affaire.

Il est encore temps de procéder à une renégociation de crédit. Tentez donc d’obtenir un taux plus abordable ou une plus longue durée de remboursement. Ces facteurs devraient améliorer votre reste à vivre mensuel.

Si aucun arrangement n’est trouvé avec votre créditeur, tournez-vous vers la concurrence et optez pour un rachat de crédit.

renegociation-credit-immobilier
Renégociez votre crédit immobilier

 

PTZ : quelle est la durée de remboursement ?

Le PTZ (Prêt à Taux Zéro) est un crédit soutenu par l’État et s’adresse prioritairement aux primo-accédants afin de les aider dans l’acquisition d’un logement. Cependant d’autres particuliers peuvent souscrire à ce prêt à condition de n’avoir pas été propriétaire d’une demeure principale durant les deux dernières années avant de déposer une demande du dispositif. Comme l’indique son appellation, le PTZ est un crédit n’ayant pas de taux d’intérêt qui y sont associés. Ainsi, la durée de remboursement de cet emprunt peut aller jusqu’à 20 – 25 ans. Mais sachez que cela dépend majoritairement du nombre de personnes dans votre ménage, de vos revenus ainsi que de la situation géographique de votre futur habitat. Pour en savoir plus sur d’autres conditions applicables au PTZ, contactez un conseiller du ministère !

home-loan-interest-rate
La durée de remboursements du PTZ dépend de plusieurs facteurs

Assurance emprunteur : son utilité dans un crédit immobilier

Souscrire à une assurance emprunteur est nécessaire afin d’obtenir un prêt immobilier. En effet, elle offre une certaine garantie, non seulement à la banque, mais à vous aussi. Car l’assurance emprunteur permettra d’honorer vos mensualités en cas de problèmes de remboursement et assure votre établissement bancaire de récupérer son capital. Pour contracter une assurance emprunteur, vous pouvez prendre celle proposée par votre banque ou alors la déléguer à un tiers organisme professionnel. Comparez et analysez ce qu’on vous propose avant de souscrire à l’assurance emprunteur !

assurance-habitation
L’assurance emprunteur vous protège ainsi que votre banque 

Prêt immobilier : faites des économies sur l’assurance emprunteur

Pour réaliser leur projet immobilier, certains particuliers ont recours à un prêt immobilier. Cependant, même si vous avez un bon apport personnel avec une situation professionnelle stable, la banque exigera que vous souscriviez à une assurance emprunteur. Ainsi, les mensualités de votre crédit pourront être honorées en cas de décès, d’invalidité ou de perte d’emploi. Notez bien qu’il est essentiel de faire le bon choix. En effet, en déléguant votre assurance emprunteur à une tierce agence, vous pourrez peut-être bien obtenir des offres très intéressantes et réaliser de belles économies sur son coût ! Pour ce faire, cherchez et comparez toutes les propositions que l’on vous présente auprès des différentes compagnies d’assurance !

argent-euro
Réalisez des économies en déléguant votre assurance emprunteur

Investissement locatif : quels sont les avantages à saisir ?

Faire un investissement locatif est un projet intéressant à concrétiser, car il vous offrira de nombreux avantages. Avec les taux qui se sont stabilisés après plusieurs mois de constante baisse, il serait tout à fait judicieux de faire un placement dans le locatif. Cela peut vous aider à non seulement préparer votre retraite, mais également à loger votre enfant étudiant plus tard. En outre, sachez que vous pouvez profiter des avantages fiscaux que vous propose l’État. Par exemple, les dispositifs Pinel et Censi-Bouvard pourraient bien vous rapporter gros… Alors, qu’en pensez-vous ?

immobilier-baisse-taux-de-credit
Faites un placement dans l’immobilier locatif

 

Taux d’intérêt : vers une stabilisation des indices ?

Les taux d’intérêt liés aux crédits immobiliers ont beaucoup chuté depuis le début d’année. Grâce à cela, de nombreux Français en ont profité pour contracter un prêt immobilier ou renégocier leur crédit initial. Toutefois, il semblerait que cette tendance va s’atténuer ! Même si certains organismes professionnels pensent que quelques banques vont encore baisser leurs indices en novembre, ils estiment que ce sont les dernières chutes que l’on obtiendra en 2016. Ainsi, on pourrait bien assister à une stabilisation des taux jusqu’à décembre ou début 2017, avant qu’ils n’augmentent !

taux-de-credit-immobilier
Les taux d’intérêt seraient en train de se stabiliser