Finance : les changements qui auront lieu en 2018

Plusieurs changements auront lieu dans le monde de la finance en 2018. Certains concernent l’immobilier et d’autres les biens de consommation. Parmi eux se trouvent :

  • L’adoption de la loi Bourquin

Dans ce cadre, les détenteurs d’un prêt immobilier pourront procéder à la résiliation annuelle de leur assurance emprunteur. De grosses économies sont réalisables à travers cette opération.

finance.jpeg
Les changements qui affecteront le monde de la finance en 2018
  • La mise en place du plan climat

Ce dernier comporte quatre grandes mesures, dont :

  1. La transformation du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) en prime ;
  2. La restructuration de la prime à la casse pour les véhicules ;
  3. L’extension du chèque énergie à l’échelle nationale ;
  4. L’octroi d’un certificat d’économie d’énergie aux ménages modestes pour leur permettre de changer leur chaudière au fioul.

 

  • L’application du plan logement

La stratégie logement du gouvernement comprend différentes actions, comme énoncé par le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, et le secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie. Parmi les principales mesures se trouvent la prolongation et la révision du Prêt à Taux Zéro ainsi que du dispositif de défiscalisation compris dans la loi Pinel.

Pour en apprendre davantage à ce sujet, n’hésitez pas à laisser un commentaire. Indiquez le sujet qui vous intéresse et une réponse vous sera fournie dans les plus brefs délais.

Advertisements

Ventes de véhicules électriques : la hausse notée en septembre

Il y a du nouveau sur le marché de l’automobile. Selon l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique, plus connue sous le sigle Avere, il semblerait que les ventes de véhicules électriques sont très dynamiques depuis le début de l’année. Au mois de septembre, ce secteur d’activité a eu droit à une croissance de 31,8 %. Durant les neuf premiers mois de l’année, 20 000 voitures propres ont notamment été immatriculées.

vehicule-electrique
Les ventes de véhicules propres augmentent en France

Si les Français s’intéressent tant aux véhicules électriques en ce moment, c’est sans aucun doute dû à la campagne menée par le gouvernement concernant le plan climat. Pour rappel Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire, a pour but de diminuer les automobiles qui carburent à l’essence ou au diesel et qui circulent sur les routes françaises.

Néanmoins, il s’avère que la prime à la reconversion passera de 4000 à 2500 euros l’an prochain. C’est sans doute dû à l’économie actuellement réalisable que certains automobilistes procèdent à l’acquisition d’un véhicule propre en 2017.

Puis, les modes de financement sont divers, les acquéreurs n’ont pas à se prendre la tête. En effet, ils peuvent compter sur le crédit auto classique et compléter ce dernier par le bonus écologique de 6000 euros, par exemple.

Affaire à suivre !

L’investissement locatif séduit les Français

Il semblerait que l’investissement locatif ait le vent en poupe en France. C’est ce que rapporte Meilleurtaux après avoir mené l’enquête. Selon ce courtier, 94 % des investisseurs seraient satisfaits du placement qu’ils ont effectué dans la pierre.

investissement.jpeg
Les infos pratiques concernant l’investissement locatif

Si les particuliers et professionnels misent sur l’investissement locatif, c’est pour tous les avantages qu’il comporte. À savoir que cette opération permet de :

  • Profiter d’un avantage fiscal dans le cadre de la loi Pinel. Selon la durée de location choisie (6, 9 ou 12 ans), il vous est possible d’accéder à une réduction d’impôt allant jusqu’à 63 000 euros.
  • Constituer un patrimoine.
  • Préparer sa retraite à travers les loyers obtenus. Ces derniers agissent comme un revenu complémentaire.
  • Amortir le coût généré par le crédit immobilier contracté pour acheter le bien loué. En effet, avant de penser à économiser pour votre retraite, vous pouvez utiliser les fonds remis par les locataires pour couvrir une partie des mensualités.

Si vous souhaitez vous lancer et procéder à un tel placement, c’est le moment idéal ! Les taux d’intérêt liés au prêt à l’habitat ont été revus à la baisse en octobre. Puis, les critères d’éligibilité liés au dispositif de défiscalisation de la loi Pinel sont encore souples, ce qui ne sera plus le cas à compter du 1er janvier 2018…

L’investissement socialement responsable en France

Qu’est-ce que l’investissement socialement responsable ? Selon un mini-guide accessible sur le site pédagogique Les Clés de la Banque, il semblerait que l’ISR soit une forme de placement qui prend non seulement en considération les aspects financiers, mais aussi des critères «  Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) ». En injectant votre argent dans un tel produit, vous pouvez, en sus de vous attendre à un retour sur investissement, compter sur un impact social positif.

isr
À la découverte de l’investissement socialement responsable

Cependant, pour que l’investissement socialement responsable ait une réelle influence, faudrait-il encore qu’il soit connu ! Selon un communiqué émis par le Forum de l’Investissement Responsable (FIR), il semblerait que deux tiers de la population française n’aient jamais entendu parler de ce produit d’épargne. Et pour cause, les banques et autres prestataires suggèrent très peu ce type de placement à leurs clients, rapporte le FIR.

Pour en apprendre plus au sujet de l’investissement socialement responsable, posez des questions au conseiller de clientèle de votre institution bancaire. Sinon, rendez-vous sur le site officiel consacré au Label ISR. Ce dernier concerne 80 fonds grand public, selon la plateforme d’information La Finance pour tous.

À savoir que ce placement se présente sous trois formes principales, dont :

  • Les fonds socialement responsables ou de développement durable ;
  • Les fonds d’exclusion ;
  • L’engagement actionnarial ou activisme actionnarial.

Renseignez-vous et faites un choix !

Le paiement sans contact via carte bancaire a doublé en juillet

Selon le Groupement des cartes bancaires (CB), il semblerait que le paiement sans contact gagne du terrain en France. De juillet 2016 à 2017, les Français ont davantage réglé leurs achats à l’aide de ce mode de paiement, notamment à hauteur de 57 millions de transactions (51 à 108 millions d’opérations).

Actuellement limité à 20 euros, le barème du paiement sans contact sera revu à la hausse. Le plafond maximal sera notamment fixé à 30 euros en octobre.

Affaire à suivre !

paiement-sans-contact.jpeg
L’évolution du paiement sans contact

Le Code de la consommation regroupe vos droits d’emprunteur

Emprunteurs, informez-vous de vos droits en consultant le Code de la consommation. Consolidé le 15 juillet dernier, ce document regroupe les dispositions législatives au droit de la consommation. En prenant connaissance des décrets qui y sont répertoriés, vous aurez l’assurance que le créditeur respecte bien les lois en vigueur lorsqu’il vous accorde un prêt.

code-de-la-consommation.jpeg
Consultez le Code de la consommation

Si vous détectez une quelconque anomalie par rapport à votre contrat, n’hésitez pas à en parler à votre conseiller. Une solution à l’amiable pourra ainsi être trouvée.

Surendettement : de nombreux Français souffrent de précarité financière

Selon une étude menée par l’association Crésus, il semblerait qu’un million de personnes soient en situation de surendettement en France. Cette enquête révèle notamment que la majorité des particuliers qui souffrent d’une précarité financière travaille toujours. Dans 37 % des cas, le montant dû est supérieur à 45 000 euros.

surendettement
Surendettement en France : le point

Si vous rencontrez d’ores et déjà des incidents de paiement, n’attendez pas qu’il soit trop tard ! Prenez les devants et faites-en part à votre créditeur. Ensemble, vous pourrez alors trouver un compromis. Parmi les solutions envisageables se trouvent le rachat de crédits ou encore la pause de mensualités, entre autres.