Emprunter en toute sécurité pour réaliser ses projets

Le recours au financement pour réaliser ses projets n’est pas rare, quel que soit ce dernier. D’ailleurs, les établissements professionnels définissent des solutions de plus en plus précises afin de répondre au besoin et à la demande des consommateurs. Si emprunter en toute sécurité est un droit, que signifie-t-il au juste ?

Dans le cadre d’une opération financière entre une institution et un consommateur, ce dernier a plusieurs droits. L’organisme a le devoir d’informer le client sur les encours, les conditions ainsi que les risques liés à la souscription d’un crédit. Ainsi, depuis septembre 2010, la mention « Un crédit vous engage et doit être remboursé » est obligatoire. Cela permet aux futurs emprunteurs de se positionner à long terme sur ce qui sera un engagement pris au sérieux.

faire un emprunt en securi
Le recours à l’emprunt en connaissance de cause

Le consommateur a d’ailleurs le droit d’accepter ou de tenter de négocier certaines conditions telles que le taux d’intérêt. Ce procédé lui permet d’obtenir les meilleures propositions dans l’optique de réduire la mensualité. L’organisme financier doit également accompagner le demandeur et le conseiller sur ses possibilités de garanties et d’assurances afin de sécuriser le remboursement.

Suivant ces recommandations, l’emprunteur peut alors choisir de valider sa demande de prêt dans le respect de sa capacité de remboursement. Le crédit demeure avant tout une solution de financement rapide pour venir en aide aux consommateurs.

Advertisements

Le crédit et la possibilité de faire jouer la concurrence

S’il y a bien une parade que tous les consommateurs bancaires doivent tenter, c’est la négociation. En matière de souscription de crédit ou de rachat de crédit ainsi que d’autres services financiers, il est possible de parlementer et faire jouer la concurrence. D’ailleurs, la comparaison est l’un des points clés d’une demande d’emprunt, car elle permet de profiter des meilleures offres.

Avant toute souscription, le futur emprunteur est appelé à comparer les propositions financières, les taux, les possibilités d’étendre la durée de remboursement ainsi que la mensualité. Si le consommateur est libre de choisir l’établissement avec lequel il souhaite s’engager, il lui est possible de faire jouer la concurrence pour obtenir quelques faveurs de plus. Comment procéder ? Il faut oser !

credits-aux-entreprises
Faire jouer la concurrence avant de souscrire un prêt

Cette option n’est pas seulement valable pour les nouveaux dossiers, mais aussi pour les rachats de prêt. Tenter d’obtenir un taux plus favorable et plus faible que celui annoncé permettrait de faire quelques économies sur le long terme. Cela pourrait alléger le budget du quotidien tout en ayant le soutien financier pour réaliser ses projets.

L’optique pour les professionnels étant d’accroître la clientèle, il ne faut toutefois pas oublier les frais qui accompagnent les opérations de financements et de rachats.

Le crédit dans la zone euro, une hausse de l’activité en juillet

La situation du crédit dans la zone euro demeure au vert avec une hausse de l’activité de 3,4 % en juillet. Selon la Banque centrale européenne, les prêts accordés aux ménages ainsi qu’aux entreprises non financières ont gagné 0,1 point de plus qu’en mai (3,3 %). La progression des emprunts aux foyers est de 3 %. Toutefois, sur un an, le bilan est d’autant plus positif avec une hausse de 7,3 % pour le crédit consommation et de 3,4 % pour les prêts immobiliers.

gerer son budget
Le marché du crédit en progression en juillet

Entamer une négociation d’emprunt, les conseils

Il arrive que les conditions d’emprunt immobilier s’assouplissent et donnent l’occasion d’entamer une négociation d’emprunt. Pour cela, il faut toutefois se préparer. Comment ? D’abord en s’assurant que les critères soient respectés, car pour être éligible à une renégociation de crédit immobilier, il faut être dans le premier tiers du remboursement. Le taux souscrit doit être supérieur de 0.7 à 1 % à celui du marché et il faut un montant dû d’au moins 70 000 euros. Puis, il ne reste plus qu’à faire jouer la concurrence !

compte-bancaire
Négocier un rachat de prêt

Obtenir un prêt personnel, les critères et possibilités

Il est important de connaître les critères d’éligibilité ainsi que les conditions pour obtenir un prêt personnel, car cela constitue un réel engagement financier même à court terme. Pour cela, il suffit de se rendre chez l’organisme choisi afin de vérifier les possibilités du profil emprunteur. Voici un aperçu de ces différents points :

Les documents justificatifs et les revenus

Pour souscrire un prêt perso, il faut regrouper un certain nombre de documents justificatifs permettant ainsi d’identifier le demandeur. Ce dernier devra fournir une pièce d’identité, les derniers bulletins de salaire, un justificatif de domicile ainsi que les documents officiels des remboursements en cours. Il faut notamment avoir une situation professionnelle stable et le démontrer.

obtenir un pret
Les critères pour souscrire un prêt personnel

La solvabilité et le comportement financier

Le comportement financier du demandeur sera également analysé. En effet, tout ce qui touche à la gestion des finances et des revenus mensuels doit pouvoir être justifiée tels que le loyer et autres dépenses. Si le consommateur n’est pas fiché à la Banque de France, il est alors éligible au prêt personnel. Ceci ayant pour but de s’assurer que le remboursement puisse être effectué.

La capacité de remboursement

Tout comme les dépenses, la capacité de remboursement joue un rôle important dans une demande de crédit. Si le consommateur a besoin d’une somme trop importante qui excède les 33 % de remboursement sur revenus autorisés, cette dernière ne lui sera pas accordée. Plus les revenus sont élevés, plus grande sera la capacité.

Le crédit en zone euro pour le mois de juin

La Banque centrale européenne (BCE) livre une analyse du crédit en zone euro pour le mois de juin dans laquelle elle signe une hausse de l’activité globale. En effet, le marché connaît une augmentation, quel que soit le type de crédit accordé aussi bien aux entreprises qu’aux ménages. La marge a gagné 3,5 points de plus.

Le secteur du crédit, toutes formules confondues, connaît une hausse de son activité en juin selon la BCE. Après avoir été stable en avril et en mars avec 3,0 %, le taux a accéléré en mai pour atteindre 3,3 % et finalement toucher les 3,5 % en juin. Publiés cette semaine, les chiffres démontrent également les parts de marché entre les ménages et les entreprises non professionnelles avec 2,9 % et 4,1 % respectivement.

le credit dans la zone europeenne
Coup d’œil sur le marché du crédit en zone euro

Bien que les crédits aux ménages aient ralenti d’avril à juin, passant de 3,0 % à 2,9 %, l’activité globale n’en est pas plus impactée. D’ailleurs, en France, selon une étude d’un spécialiste du crédit à la consommation, les emprunteurs seraient très attirés par la solution financière engendrant ainsi 2 267 euros d’encours en moyenne par personne. C’est le montant le plus important de toute la zone européenne.

Les prêts immobiliers eux, ont progressé de 3,1 % au mois de mai.

Rachat de crédit, la solution des situations financières à risque

Parce que les imprévus financiers peuvent arriver à tout moment, le rachat de crédit va apporter une solution simple et fiable. Permettant de regrouper tous les prêts en cours afin de regagner du pouvoir d’achat en réduisant la mensualité liée à un nouveau contrat de crédit, le dispositif peut aider le consommateur à retrouver sa stabilité. Dans le cas d’une panne de voiture, d’une facture un peu trop importante ou des électroménagers défaillants, il peut s’avérer utile. De plus, il est possible de faire une simulation en ligne avant de valider la demande de rachat afin d’avoir un meilleur aperçu.

gerer son budget
Regagner du pouvoir d’achat avec un rachat de crédit