La production du crédit en 2017 et 2018

Ce jeudi, l’Observatoire des crédits aux ménages (OCM) a publié un rapport mentionnant la production du crédit en 2017 et 2018. Selon l’OCM, ce secteur d’activité s’est redressé en 2017 et devrait continuer sur la même lancée en 2018.

credit.jpeg
Crédit : l’évolution du marché de 2017 à 2018

Pour rappel, l’an dernier, la part des ménages détenant un crédit a atteint 47,8 %, contre 46,4 % seulement en 2016. Concrètement, ces chiffres indiquent que 8 millions de foyers ont eu recours à un nouvel emprunt au cours de l’année. C’est ce qu’indique l’enquête menée par l’OCM et publiée par la Fédération bancaire française (FBF).

En détail, il s’avère que les ménages ont fortement plébiscité le crédit immobilier en 2017. Le taux de détention est passé de 30,7 % en 2016 à 30,8 % l’année dernière. Les conditions de financement, dont les faibles taux d’intérêt, ont contribué à ce résultat.

Les banques devraient recevoir plus de requêtes de crédit logement en 2018. 5 % des ménages envisageraient de recourir à un prêt à l’habitat au cours des prochains mois.

C’est le même scénario au niveau des emprunts à la consommation. 4 % des interviewés envisagent de souscrire ce type de prêt au cours des prochains mois.

Si les Français sont si optimistes, c’est parce qu’ils pensent que leur pouvoir d’achat s’est amélioré.

Affaire à suivre !

Advertisements

La production des crédits aux entreprises selon la Banque de France

La Banque de France a fait le point sur la production des crédits aux entreprises au mois de novembre. Selon sa dernière étude, il paraît que la croissance des prêts destinés à ce secteur d’activité est dynamique.

credits-aux-entreprises
Le financement des entreprises à travers le crédit

La preuve, fin novembre 2017, l’encours des crédits aux entreprises atteignait 940,2 milliards d’euros. Annuellement, cela représente une progression de 5,4 %.

À savoir que la croissance des prêts destinés aux entreprises concerne divers types de sociétés. Parmi elles se trouvent les Petites et Moyennes Entreprises (PME), les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) et les Grandes Entreprises (GE). Respectivement, le financement de ces compagnies affiche une hausse de 3,8 %, 5,8 % et 3,9 %.

À noter qu’en novembre, le taux d’intérêt moyen qui accompagnait les nouveaux prêts d’un montant unitaire excédant 1 million d’euros avait diminué. En effet, le tarif pratiqué est passé de 1,44 % à 1,35 %. Quant aux taux liés aux emprunts dont le montant est inférieur ou égal à 1 million d’euros, ils sont restés stables au fil des mois. Ils sont notamment passés de 1,71 % à 1,70 % d’octobre à novembre.

Pour en apprendre davantage à ce sujet, consultez le rapport complet de la BdF.

Le financement des particuliers à travers le crédit

La Fédération Bancaire Française (FBF) fait le point sur le financement des particuliers à travers le crédit. Selon le dernier rapport communiqué par cette institution, il semblerait que ce secteur d’activité affichait une forte croissance en novembre 2017. La progression était de 6,4 %, ce qui représente un encours de 1 151 milliards d’euros.

credit
Les crédits accordés aux particuliers

À savoir qu’un crédit sur deux est attribué aux ménages sur le territoire. Les financements accordés aux particuliers ont notamment été utilisés pour financer des projets de logement et de consommation.

En détail, il s’avère que 22,5 milliards d’euros de nouveaux prêts ont été octroyés aux ménages en novembre dernier. 17,0 milliards d’euros étaient destinés à l’habitat et 5,5 milliards d’euros à la consommation. C’est ce qu’indique une étude menée par la Banque de France (BdF).

La part de crédit logement était très importante, comme vous pouvez le constater. Les faibles taux d’intérêt pratiqués sur le marché de la pierre durant cette période y étaient probablement pour quelque chose. Selon la BdF, les taux d’intérêt étaient de 1,64 %. À noter que les taux moyens des nouveaux emprunts ont été divisés par deux depuis 2012.

Consultez le rapport de la FBF pour en apprendre plus à ce propos.

Crédits aux particuliers : la Banque de France fait le point sur la production

La Banque de France a publié son rapport mensuel concernant la production des crédits aux particuliers. Il semblerait que le taux de croissance annuel de ce mode de financement soit stable et élevé (+6,4 %).

À savoir que l’un des principaux moteurs de ce secteur d’activité est le crédit consommation. Les emprunteurs sont nombreux à plébisciter ce genre de prêt. Selon la BdF, la progression de ce type d’emprunt est dynamique. La preuve, l’encours des prêts à la consommation avait augmenté de 6,4 % en novembre, après 6,5 % en octobre dernier.

Consultez le rapport de la Banque de France pour en apprendre davantage concernant le financement des particuliers par ce biais.

credit
La production des crédits aux particuliers

Prêts aux particuliers : la progression du crédit consommation en France

credit.jpeg
Crédit consommation : la production augmente en France

La Fédération Bancaire Française a fait le point sur le financement des projets des ménages par les banques. Selon la FBF, l’encours des prêts aux particuliers a atteint 1 147 milliards d’euros. Le secteur du crédit consommation s’avère être particulièrement dynamique. Fin octobre, la progression annuelle s’élevait notamment à 6,3 %, indiquent les statistiques de la Banque de France. Rien qu’au mois d’octobre, la part de marché à détenir ce type de prêt était de 25,5 %, rapporte l’Observatoire des crédits aux ménages. Durant cette période, 5,1 milliards d’euros de nouveaux emprunts avaient été générés (Banque de France, octobre 2017).

Affaire à suivre !

Crédits aux particuliers : la production notée au mois d’octobre

La Banque de France a fait le point sur la production des crédits aux particuliers au cours du mois d’octobre. Il semblerait que le taux de croissance de ce type d’emprunt soit dynamique. La BdF note une progression de 6,4 % durant cette période, contre 6,3 % le mois précédent.

credits-aux-particuliers
La production des crédits aux particuliers durant le mois d’octobre

L’accélération au niveau de l’encours des crédits à la consommation (+ 6,5 %) et de l’octroi des prêts à l’habitat (+ 6,2 %) y est pour beaucoup.

Consultez le rapport complet de la Banque de France pour recueillir plus de détails à ce sujet.

Le financement des entreprises en France

Le financement des entreprises est dynamique en France. Mensuellement, les établissements bancaires du territoire octroient 26 milliards de nouveaux crédits aux sociétés afin qu’elles parviennent à se développer.

financement-entreprises
La progression des crédits destinés aux entreprises selon la FBF

À savoir que plus d’un million de compagnies, dont des Petites et Moyennes Entreprises (PME), bénéficient de ce soutien financier. Selon les données de la Banque de France, il semblerait que les organismes de prêt aient, jusqu’à présent, accordé 1554 milliards d’euros aux entreprises. Comparativement à la même période l’an dernier, cela représente une progression de 6,3 %.

En détail, il s’avère que les crédits d’investissement et de trésorerie ont respectivement fait un bond de 5,9 % et 4,4 %.

De toute la zone euro, la France est le pays qui accorde le plus de crédits aux entreprises. La croissance de la production demeure d’ailleurs soutenue depuis 2013. La Fédération Bancaire Française indique une hausse de 5,5 %.

Les chiffres recensés dans les autres parties de l’Union européenne sont moins importants. Ils s’élèvent à 1,5 % seulement.

Les conditions d’octroi y sont sans doute pour quelque chose. En France, les PME peuvent accéder à un prêt à un taux de 1,84 % alors que dans les autres pays de la zone euro, le tarif pratiqué avoisine les 2,19 %.

Consultez le rapport complet de la FBF pour en apprendre plus à ce propos.