Crédit d’impôt, est-il possible d’en bénéficier sans payer d’impôts ?

Réaliser des travaux d’isolation ou d’amélioration du système de chauffage est encouragé par le crédit d’impôt. Le dispositif qui permet d’obtenir jusqu’à 30 % du montant des travaux en réduisant les impôts sur revenus est-il accessible aux foyers non imposables ? Oui, c’est le cas. Le remboursement sera effectué pour toute somme supérieure à 8 euros. Cela a pour but d’inciter les ménages à recourir à des rénovations énergétiques qui doivent être réalisées par un professionnel Reconnu garant de l’environnement.

 

economie-denergie
La rénovation accessible à tous par le crédit d’impôt
Advertisements

Crédit, le bilan de 2018

Si en 2018, le nombre de ménages possédant un crédit est resté stable par rapport à 2017, soit 47,8 %, le secteur continue sa progression. La part qui concerne les prêts à la consommation représente 26,8 %, soit une marge évolutive de 5,4 % de toute l’activité. Celle-ci concernant les propositions à l’achat de véhicule neuf ou d’occasion ou encore le prêt affecté à l’amélioration du logement. Pour ce qui est des crédits immobiliers, ils ont attiré 31,4 % de ménages supplémentaires.

production des credits en 2018
La progression du marché du crédit en 2018

 

Financement de mariage, qu’en est-il du marché ?

Célébrer son mariage est un évènement important qui demande un budget important. Le financement de mariage est même l’une des raisons qui dissuade les Français à sauter le pas. Toutefois, en 2017, 228 000 mariages ont été célébrés. Selon RTL, le budget est bel et bien en hausse. Celui-ci atteint les 12 000 euros de moyenne avec des postes de dépenses allant du traiteur à la location de la salle de réception en passant par le photographe ou l’animation. Pratiquement un couple sur deux envisage de recourir à un crédit consommation pour soutenir le budget de cet évènement si particulier.


budget-mariage

 

Prêts consommation, hausse du crédit amortissable

La Banque de France a publié un rapport sur l’évolution de l’encours des prêts consommation aux particuliers. Et les chiffres sont en hausse pour les mois de mars et de juin 2018 avec respectivement 5,5 % et 6 %. C’est le crédit amortissable, comprenant les prêts affectés, les crédits renouvelables ainsi que les prêts sur carte, qui porte le secteur. Les crédits-bails du secteur automobile totalisent à eux seuls une progression de 30,8 %. Pour le mois de juin 2018, durant lequel la hausse a été la plus significative, l’encours total a été de 173,7 milliards d’euros. Ce dernier s’est établi à 171,1 milliards d’euros en mars, progressant ainsi de 8,9 milliards d’euros par rapport à la même période en 2017.

marche du credit et pret
La production du crédit en France

Crédit, les droits de l’emprunteur

Emprunter, c’est engager ses finances à long terme. Il est primordial de souscrire un crédit en connaissance de cause et en ayant toutes les données. Cela fait partie des nombreux droits du consommateur en matière d’emprunt. Le droit à l’information est l’une des plus importantes, car elle permet au client d’avoir un vrai aperçu de son engagement (TAEG, mensualité, durée d’emprunt et démarches administratives). Le consommateur a aussi le droit de rétractation et peut renoncer au prêt sous un délai de 14 jours. Il y a aussi le droit de remboursement anticipé ainsi que celui de suspension des mensualités. Ces mesures visent à responsabiliser le demandeur tout en le protégeant d’une situation financière difficile.

emprunter en connaissance de cause
Les différents droits de l’emprunteur

Financements à la consommation, explications du crédit renouvelable

Avoir une réserve d’argent à disposition, quelle que soit la période du mois, c’est un peu le rôle du credit renouvelable. Faisant partie des solutions de financements proposées par les organismes bancaires et spécialisés, il s’agit d’un prêt dont la limite est choisie par le demandeur. Ce dernier va pouvoir utiliser la somme mise à sa disposition sans justificatifs afin d’effectuer des achats ou des paiements.

Le remboursement fonctionne au même titre d’un crédit classique : mensuellement. La particularité toutefois, c’est que le prêt renouvelable va se reconstituer au fil des remboursements. Le demandeur peut ensuite l’utiliser à nouveau. Afin de faciliter les transactions, le crédit renouvelable s’accompagne d’une carte valide sur le territoire, mais aussi à l’étranger.

credit
La formule du prêt renouvelable

Emprunter en toute sécurité pour réaliser ses projets

Le recours au financement pour réaliser ses projets n’est pas rare, quel que soit ce dernier. D’ailleurs, les établissements professionnels définissent des solutions de plus en plus précises afin de répondre au besoin et à la demande des consommateurs. Si emprunter en toute sécurité est un droit, que signifie-t-il au juste ?

Dans le cadre d’une opération financière entre une institution et un consommateur, ce dernier a plusieurs droits. L’organisme a le devoir d’informer le client sur les encours, les conditions ainsi que les risques liés à la souscription d’un crédit. Ainsi, depuis septembre 2010, la mention « Un crédit vous engage et doit être remboursé » est obligatoire. Cela permet aux futurs emprunteurs de se positionner à long terme sur ce qui sera un engagement pris au sérieux.

faire un emprunt en securi
Le recours à l’emprunt en connaissance de cause

Le consommateur a d’ailleurs le droit d’accepter ou de tenter de négocier certaines conditions telles que le taux d’intérêt. Ce procédé lui permet d’obtenir les meilleures propositions dans l’optique de réduire la mensualité. L’organisme financier doit également accompagner le demandeur et le conseiller sur ses possibilités de garanties et d’assurances afin de sécuriser le remboursement.

Suivant ces recommandations, l’emprunteur peut alors choisir de valider sa demande de prêt dans le respect de sa capacité de remboursement. Le crédit demeure avant tout une solution de financement rapide pour venir en aide aux consommateurs.