Crédit immobilier, emprunter après 60 ans

La capacité d’emprunt n’est pas la même à 25 et 60 ans. Toutefois, le marché des seniors représente une part importante du crédit immobilier. Ce dernier est particulièrement utilisé pour acheter un deuxième bien. Afin de favoriser leur dossier, un apport personnel est conseillé, de même que les garanties. Les demandeurs peuvent trouver une assurance-emprunteur qui leur permettra d’emprunter sur une durée de 15 ans. Même dans le cas de ce type de dossiers de prêt, il est toujours possible de faire jouer la concurrence !

renegociation-credit-immobilier
Souscrire un prêt après 60 ans
Advertisements

Acheter un logement, les points à vérifier

Avant d’acheter un logement, que ce soit une maison ou un appartement, quelques vérifications s’imposent. Faire une estimation du prix, vérifier l’état de l’habitat, évaluer les alentours ainsi que l’accès aux commodités sans oublier le bruit. Il faut notamment penser aux évolutions possibles en termes de travaux de rénovation, de sécurité en estimant les dépenses et frais énergétiques. Ces points permettront au futur emprunteur de confirmer son dossier de crédit et de finaliser son acquisition en toute sérénité.

acheter un bien immobilier
Quoi considérer pour acheter un bien

 

Achat immobilier, garantir la transaction grâce à ses conseils

Faire un achat immobilier exige que certaines conditions soient réunies. Il faut avant tout trouver le logement qui correspond à ses critères de sélection ainsi qu’avoir l’apport nécessaire, sans oublier le prêt immo pour financer l’acquisition. Toutefois, il y a quelques conseils qui, une fois mis en pratique, permettent de favoriser l’achat grâce à un emprunt. Les voici :

Passer par un professionnel immobilier

Avoir recours à un professionnel afin de faciliter la recherche du bien idéal est un véritable atout. Celui-ci saura négocier les termes d’acquisition tout en tentant de revoir le prix de vente à la baisse. De plus, certains d’entre eux se portent également garants auprès de l’institution bancaire afin que l’acheteur bénéficie de taux attractifs. D’ailleurs, il faut privilégier les périodes de baisses afin d’entamer les négociations auprès des organismes financiers.

pret-immobilier

Tout savoir sur le prêt immobilier avant d’en souscrire un

Anticipation et préparation

Préparer en amont les documents justificatifs nécessaires à l’achat fait partie d’une bonne organisation. Il faut anticiper les frais de dossier et les conditions de l’institution. Toutefois, il sera possible de faire jouer la concurrence afin de profiter d’une proposition de crédit qui correspond davantage aux attentes du futur propriétaire. Il faut également compter un délai d’au moins 40 jours pour qu’un emprunt soit accordé.

Taux : c’est le bon moment de renégocier

pret-immo

Profitez des taux pour renégocier

Les taux de crédit logement demeurent particulièrement faibles en cette période de l’année. En dépit des prédictions des spécialistes du secteur, les barèmes continuent d’accuser de légères baisses. Selon le courtier Meilleurtaux, les taux se situent en moyenne à 1,41 %, 1,63 % et 1,83 % sur 15, 20 et 25 ans respectivement.

Les ménages français ont ainsi tout intérêt à souscrire un crédit logement pour acquérir un bien immobilier ou encore pour investir dans le locatif. Les taux actuels peuvent aussi être mis à profit pour entreprendre la renégociation de son emprunt. Ce faisant, les emprunteurs peuvent réaliser des économies sur le montant restant dû de leur prêt et ainsi débloquer du pouvoir d’achat. Le courtier Credixia précise que les souscripteurs disposant des meilleurs dossiers peuvent prétendre à des taux moyens de 0,75 %, 0,95 %, 1,10 %, 1,30 % sur 10, 15, 20 et 25 ans respectivement hors assurance.

Toutefois, même si les conditions d’accès sont intéressantes, les particuliers font face depuis quelque temps à la hausse des prix. Pour contrer cet obstacle, les emprunteurs peuvent toutefois contracter un crédit sur des durées plus longues. Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, la durée moyenne était de 220 mois en avril.

Le crédit immobilier dans la zone européenne

pret-immo

Étude du Crédit Foncier concernant le prêt immo en Europe

Les taux de crédit immobilier demeurent toujours intéressants dans les pays de l’Union Européenne (UE). Les ménages sont d’ailleurs nombreux à souscrire un emprunt pour la réalisation de leur projet de logement. Selon une étude réalisée par le Crédit Foncier, la part la plus importante des emprunteurs se trouve dans le centre-ouest de l’Europe à savoir 46 %.

Fin de l’année 2017, l’encours des crédits logements a atteint un peu plus de 6 400 milliards d’euros, soit une hausse de 4,3 % sur une année. Entre 2012 et 2017, les encours ont progressé de 13 %. En 2017, 87 % des crédits obtenus étaient dédiés au logement contre 13 % à la consommation. En moyenne, les ménages de la zone européenne ont souscrit 42 000 euros. On note cependant plusieurs disparités dans les différents pays de l’Europe.

Les ménages les plus endettés se trouvent en Europe du Nord à savoir le Danemark, la Finlande, l’Irlande, le Royaume-Uni et la Suède. Le Centre-ouest (Allemagne, France, Belgique, Luxembourg et Pays-Bas) représente quant à lui 46 % des encours. Les ménages les moins endettés se trouvent dans le Sud et dans l’Est 25 % et 8 % respectivement. En Europe, la France se situe dans la moyenne.

Crédit immobilier : c’est toujours le bon moment d’emprunter

immo

Les taux favorisent la souscription

Les taux de crédit immobilier ont accusé de nouvelles baisses durant les derniers mois selon les analyses de l’Observatoire Crédit Logement/CSA. La situation demeure ainsi propice pour l’acquisition d’un nouveau bien immobilier ou encore pour investir dans le locatif. Les emprunteurs peuvent aussi en profiter pour entreprendre la renégociation d’un prêt souscrit plus tôt.

Cependant, même si les taux demeurent faibles, tout le monde ne peut prétendre à des offres avantageuses. En effet, certains souscripteurs sont mieux lotis que d’autres. Les établissements prêteurs privilégieraient ainsi les emprunteurs disposant d’une situation personnelle et professionnelle stable. Si vous êtes en couple et que vous disposez d’un CDI (Contrat à Durée Indéterminée), vous avez toutes vos chances de négocier les meilleures offres de crédit immobilier.

Cependant, si vous détenez un CDD (Contrat à Durée Déterminée), vous pourrez aussi prétendre à ces offres. En effet, si vous commencez une carrière prometteuse et que vous disposez d’un apport personnel conséquent, vous pourrez facilement séduire les banques. Ces dernières se chargeront également d’analyser votre tenue de compte. Veillez à réguler vos dépenses et mettre de l’argent de côté régulièrement.

Si vous avez besoin de conseils pour monter votre dossier de crédit, vous pourrez contracter les services d’un courtier.

Logement : les taux de crédit sont toujours faibles

pret-immo

Les taux de prêt logement accusent un recul

Les taux de crédit immobilier incitent toujours les ménages français à réaliser leur projet de logement. Selon les dernières indications de l’observatoire Crédit Logement/CSA, les barèmes auraient même accusé une légère baisse au cours du mois dernier. Ils se sont ainsi situés à 1,47 % en moyenne au premier trimestre de 2018 contre 1,48 % durant la même période en 2017.

On note donc que la tendance baissière des taux de prêt immobilier entamée en 2017 se poursuit en 2018. La situation demeure ainsi propice à l’investissement dans la pierre, que ce soit pour l’acquisition d’une résidence principale ou secondaire, ou même le locatif. Les anciens emprunteurs peuvent également profiter des conditions actuelles pour renégocier leur crédit souscrit plus tôt. Ils ont ainsi la possibilité de réaliser des économies sur leur montant restant dû.

Cependant, même si les taux restent avantageux, on note un recul de la production de crédits logement. La raison principale de cette baisse serait la hausse continue des prix sur le marché de la pierre. Pour ne pas perdre de futurs clients, les établissements prêteurs préfèrent ainsi garder leurs grilles de taux faibles et acceptent aussi d’octroyer des crédits sur de plus longues durées à savoir 30 et 35 ans.