Solvabilité et liquidité, comment faire la distinction ?

La solvabilité permet de juger de la capacité d’une personne à s’acquitter de ses redevances financières sans faute sur le long, moyen et court terme. Cette mesure de la capacité morale et physique doit montrer que les redevances de l’individu sont inférieures à ses biens. Pour qu’une entreprise soit solvable, il faut que ses actifs soient supérieurs à ses passifs. Ici, la solvabilité peut également être estimée à travers l’aptitude à honorer ses engagements même après un possible arrêt des activités.

credit-finance-immo
Solvabilité et liquidité, comment faire la distinction

La liquidité, quant à elle, est la  capacité à répondre à ses redevances financières immédiatement. En d’autres mots, elle peut être considérée comme une solvabilité sur le court terme. En cas de liquidité manquante, une société ou un individu solvable n’est pas à l’abri d’un défaut de paiement.

Pour les banques, dont une majeure partie des actifs se compose des dépôts des clients, la liquidité et la solvabilité sont deux concepts d’une importance capitale. Afin d’éviter de se retrouver dans une situation où elles sont incapables de rembourser les dépôts « à vue » (c’est-à-dire des dépôts qui n’ont pas d’échéances), les institutions bancaires sont tenues de respecter un ratio de 7 % de liquidité par rapport à leurs engagements.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s